023 779 778 Cité des 18 lots, N°07, Mer et Soleil, Hussein Dey - Alger

Entretien d’embauche : Les questions illégales

La loi stipule que les informations demandées lors d’un entretien d’embauche doivent toujours présenter un lien direct avec le poste à pourvoir ou avec l’évaluation des aptitudes professionnelles de la personne interviewé. Voilà pourquoi nous vous présentons les 6 questions illégales auxquelles vous n’êtes pas obligé de répondre lors d’un entretien d’embauche.

Question N°1 : Envisagez-vous de fonder une famille prochainement ?

« Justement on en discutait avec mon mari et on a pensé appeler notre première enfant Karim, mais lui préfère Nassim…Grosse dispute, du coup on s’est mis d’accord pour vous donner la liberté de choisir le prénom…»

Malheureusement, les femmes restent les candidates les plus touchées par cette question qui revient trop souvent lors d’un entretien d’embauche tandis que pour les hommes, ce n’est pas pareil. De plus, il est très grave de constater que dans certains cas, la réponse à cette question est déterminante, voir disqualifiante pour certains postes comme les cabinets d’audit, qui nécessitent de nombreux déplacement et des horaires de bureau parfois très prenantes. Il n’en est pas moins que cette question est inappropriée et illégale aux yeux de la loi.

Question N°2 : Quelles sont vos orientations politiques ?

« Je ne sais pas si je devrais vous le dire mais Mein Kampf est un livre que j’ai beaucoup apprécié…»

La réponse est NON ! vous ne devez pas le dire à ce recruteur car il n’a pas à vous poser cette question. Dans tous les pays du monde, la politique des pays est un sujet qui transporte souvent les ardeurs et poussent les personnes vers des conflits intellectuels qui peuvent signer des clivages réels entre les personnes à long terme.

Votre orientation politique ne doit pas être discuté lors d’un entretien : que vous ayez des tendances fascistes, léninistes, nazis, ou même trotskistes, cela n’a rien à voir avec vos compétences au travail. Mais si vous répondez à ce genre de question, vous prenez le risque de dévier une discussion professionnelle sur un terrain que vous ne maîtriserez plus.

Question N°3 : Quelle est votre religion ?

« Bah depuis que j’ai parcouru les montagnes du Tibet à bord d’une bicyclette que j’ai fabriqué avec des enfants dans un village d’Afrique où j’ai vu mourir un oiseau dans mes mains, je suis prêt à vous dire que ma religion c’est l’amour ! »

Certaines entreprises –notamment les multinationales- accordent une importance à la confession des employés. La droitisation de la pensée qui semble envahir le monde, n’épargnant pas l’Algérie.

Cependant, il est important de rappeler que la religion et la confession des personnes fait partie du domaine privé, il est légalement interdit au recruteur de poser cette question au candidat puisque cela n’a rien à voir avec ses compétences au travail.

Question N°4 : Avez-vous des problèmes de santé ?

« J’ai récemment appris que j’avais une hépatite B Très contagieuse, mais comme je suis allé voir mon médecin il m’a appris que j’avais aussi une rhinopharyngite…Pas facile à gérer puisque j’ai une grippe qui me…Mais vous courrez où ? J’ai pas fini ! »

Il existe des visites médicales qui permettent de certifier votre aptitude à la pratique de telle ou telle profession, il n’est en aucun cas du ressort du recruteur de juger votre santé ou votre capacité physique pour mener à bien une tâche professionnelle.

Le code du travail protège l’employé et empêche le recruteur de demander des détails sur l‘état de santé de ce dernier. L’employeur peut néanmoins demander une visite médicale pour approuver la capacité physique de l’individu à faire face aux différentes tâches qui seront les siennes.

Question N°5 : De quelle origine êtes-vous ?

« D’origine très nerveuse, surtout avec les questions qui n’ont aucun rapport avec mes compétences…»

Votre origine, qu’elle soit sociale, culturelle, ethnique n’a aucune pertinence lors d’un recrutement. Il n’est absolument pas à propos de la poser et peut même conduire à des poursuites pour discrimination dans les cas les plus graves. Notamment dans certains pays d’Europe où l’origine pose un profond problème sur le marché du travail.

Question N°6 : Pensez-vous que votre âge est un obstacle pour ce poste ?

« Mais c’est incroyable ça ! Vous me demandez si je peux être acrobate au cirque juste parce que j’ai 75 ans ? Vous savez que j’ai lu récemment un article qui dit que votre question est illégale
monsieur ? »

Lorsqu’un recruteur pose la question de l’âge de cette manière, la réponse induira forcément à un jugement qui conduira à la décision de recrutement du candidat. Elle est donc totalement discriminante. Cependant, les différences de traitement sur le lieu de travail peuvent être acceptées si elles sont raisonnablement justifiées par un but légitime et honorable.

Le but est finalement de comprendre que la loi régit le lieu public en vue d’améliorer nos relations et notre vie commune. Il est donc primordial d’être au courant des droits qui protègent notre liberté et qui assurent notre intégration au sein du groupe social, que ce soit au travail ou dans la rue. N’hésitez pas à nous mettre en commentaire une autre question qu’il est illégal de poser pendant un entretien d’embauche !

Auteur : OUMEDJKANE Zina

Rédactrice web – Hunt in

13 commentaires

  • final645 1 an  depuis

    Rien ne vous oblige a donner des informations sur vos pratiques ou croyances religieuses. Celles-ci n’ont aucun lien avec le poste que vous souhaitez exercer.

Laisser un commentaire